Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 20 octobre 2017 05:21 (Paris)

Accueil  »  La UNE
Martelly fait machine arrière et soumet ses passeports au Sénat

La plateforme Religions pour la paix a soumis vendredi à la mi-journée les documents de voyage de Michel Martelly à la commission sénatoriale chargée de l’enquête sur la présumée nationalité étrangère du chef de l’Etat qui, contrairement à des déclarations publiques faites la veille, a fini par remettre ses passeports aux chefs religieux faisant office de médiateurs.

Une délégation conduite par Mgr Pierre André Dumas, le pasteur Sylvain Exantus de la fédération protestante d’Haïti et Evonie Auguste du secteur Vodou a acheminé un lot de huit passeports au bureau du Grand Corps.

Le président du Sénat, Dieuseul Simon Desras, et plusieurs membres de la commission ont accueilli les dirigeants religieux qui ont souligné leur volonté de jouer le rôle de facilitateur dans la crise actuelle née d’une grande controverse sur le statut de Michel Martelly qui aurait la double nationalité américaine et italienne.

Moins de 24 heures plus tôt, lors d’une cérémonie officielle qui s’assimilait à un grand show médiatique destiné à laver de tout soupçon le Président et rallier l’opinion publique à sa cause, l’ex-chanteur de Compas surnommé "Sweet Micky" avait explicitement déclaré que les représentants de Religions pour la paix devaient consulter sur place les passeports. "Je vous les remets pour vérification, mais vous ne pourrez pas repartir avec", avait-il lancé en confiant les précieux documents à l’évêque des Nippes (sud-ouest), Pierre André Dumas.

Amputée de trois de ses neuf membres avec la démission jeudi de messieurs Joseph Lambert, Youri Latortue et Yvon Buissereth, qui s’alignent tous sur la position du pouvoir, la commission a jusqu’à lundi prochain pour restituer au chef de l’Etat les documents qui doivent faire l’objet d’investigations approfondies




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami