Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 16 décembre 2017 10:05 (Paris)

Prototype de la mauvaise figure sentimentale

Dragueurs dragués Un film du réalisateur Jean Rony Lubin Mettant en vedette Dayana Louis (Alicia), Frantz Guano (Amboise) et Jean Rony Lubin (Maxime)
Notre spécialiste en herbe des sujets stéréotypés nous revient avec le thème de l’infidélité, mais vu du côté de la rivalité, de la compétition masculine à travers d’une sorte de démon du midi.
par Marie Flore Domond

Rappelons que dans premier long métrage, TOUCHE PAS À MON HOMME, il avait primé la dynamique du cocktail explosive de l’intimidation féminine mutuelle à travers des couples mêlés dans des relations extraconjugales.

Le jeune réalisateur retrace les invétérés bref, les gros canons du machisme. Il nous entraîne sur l’autoroute d’une co-existence entre tigresses et loups dans la jungle sauvage, voire barbare de l’ère de la modernité qu’est la vie de couple mensongère. Pauvre diable !

Le premier épisode est un mélodrame présenté sous forme de mini série d’environ d’une heure. L’œuvre en question comporte trois coups de caméras bien pensés. Le temps d’une course en taxi, une jeune femme de mœurs légères (Gina Émile) estime qu’elle a consommé une pseudo relation avec le chauffeur et décide de ne pas payer le trajet. A part l’indication de sa destination, tout se passe dans le rétroviseur entre la passagère et le conducteur. Le plus remarquable, est celui où le personnage principal découvre à travers son regard de rapace une jeune femme étendue le long d’une piscine publique. Il s’exclame alors dans sa langue maternelle « Bondye ya tou pwisan vre ! En s’approchant vers sa conquête, la caméra exprime au ralentie mais avec intensité la vibration de l’intention du protagoniste. Il y a également la séquence d’un cliché fort amusant. C’est là où un contracteur d’origine haïtienne, propriétaire d’une manufacture (Jean Jacques Events) interpelle l’agent de sécurité (Maxime, Jean Rony Lubin lui annonce son congédiement en le traitant « d’asti nieseux ». Que voulez-vous ! Qui adopte pays, adopte ses coutumes et mœurs.

Scène ratée

La toute dernière séquence aurait pu ressembler à celle de l’excellent plan de contre plongé que l’on retrouve dans le long métrage CABALE : appellation à double définition du réalisateur d’expériences, Germain Gervais. On garde en mémoire que le personnage incarné par Steve Jecrois, sous la charge de la nostalgie de son pays natal était complètement anéanti.

Je le répète, celui du film : DRAGEURS DRAGUÉS est quasiment nul. Le décor était pourtant propice. A la hauteur du portail de Saint-Joseph, il était possible de planter premièrement les adversaires vainqueur-vaincu (Jean Rony Lubin, Maxime et Frantz Guano, Amboise) en plein milieu du quadrilatère et ensuite décaler l’état d’âme de chacun à travers un non dit, en guise du dernier « Ohé » enfantin lancé par le personnage principal.

Bien qu’à certains moments, le dialogue ne soit pas très convainquant et que la performance du réalisateur-acteur (Jean Rony Lubin) ne soit pas si éclatante que dans le premier film, sa marque de fabrique demeure intacte. Il fait encore une fois preuve d’impartialité dans sa vision sociale.

Fiche technique

Générique début DRAGUEURS DRAGUÉS

CLUVAR PRODUCTIONS présente en association avec ... la série les gens d’ailleurs épisode I Dragueurs Dragués Avec Guano Frantz, Dayana Louis, Lindsay Laviolette et Jean Rony LUBIN

Idée originale : Roland Alexis

Scénario et dialogues : Jean Rony LUBIN et Frantz GUANO

Direction de la Photographie : Jocelyn Belzil

Producteur exécutif Jean Rony LUBIN

Montage : Tomi GrGicevic

Son : Obed Charlestin

Un film de Jean Rony LUBIN

Générique de fin

Distribution des rôles : Excel Casting

Maxime : Jean Rony LUBIN

Ambroise : Frantz GUANO

Alicia : Dayana Louis

Sheila : Lindsay Laviolette

Mica : Noura

Antonia : Joëlle Gérard

Patron manufacture : Jean Jacques Events

Agent de sécurité : Henrique...

Agente de sécurité : Claudia Laguerre

Serveuse dans le bar : Alexandra Claude

Garagiste : Sam

Cliente 2 : Gina Émile Passante : Yolette Alexis

Cliente 3 : Cassandra Baptiste

Alliah Jade LUBIN

Kerwing...

Remerciements :

Sam auto Services,

Joëlle Gérard,

CJJEvents,

Divertimax




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami