Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 18 août 2017 03:21 (Paris)

Accueil  »  Culture  »  Littérature
Mois de l’Histoire des Noirs …. Désolée ... Mon cœur tombe à l’eau

Un ouvrage réalisé par : Oumar Dioume et Paul Fehmiu Brown

Par Marie Flore Domond

Ce n’est pas aujourd’hui que cette grille enregistrée dans le calendrier des événements multiculturels du pays d’accueil, le Québec, me dérange ! Mais oui, cet accommodement tellement raisonnable qu’il laisse, à chaque fois, une impression de simple fait divers aux yeux des grands réseaux de médias d’influence. A mon avis, Le mois de la Langue Créole à Montréal est définitivement plus rassembleur.

Et il n’est pas étonnant de constater que de plus en plus de gens se désintéressent de la commémoration de leur passé négroïde. L’urgence est surtout d’honorer les vivants à leur juste valeur tout en ayant comme repère la reconnaissance du vécu des aïeux. Encore heureux que le mouvement ne soit pas déjà à la dérive d’une indifférence quasi généralisée.

Personnellement, la portée minimaliste dans laquelle les autorités confinent l’événement me désole. Un mois à végéter dans des petits rassemblements isolés ici et là m’exaspère.

La critique est aisée, mais l’art est difficile me dira-t-on. Je ne critique point le concept. Je me contente d’énumérer des lacunes concernant une initiative qui me concerne. Faut-il accepter les yeux bandés des mesures de consolations dérisoires que l’on m’impose année après année ?

Pourquoi ne pas instaurer une journée nationale de congé payé pour tous les ressortissants noirs, accompagné d’un tédeum officiel organisé par les dignitaires à la mémoire des Héros Noirs le même jour. Mettre sur pied un fond international privilégiant une reconnaissance mondiale des Inventeurs de race noire ; et que le patrimoine désigné soit par une œuvre picturale pour un musée, un Prix géré par une institution académique, une statue érigée devant un édifice de prestige demeure le modèle du pays d’origine de la personnalité en question. Que le mois de l’histoire des noirs soit une période de politique d’embauche accrue des entités de la communauté noire ! Voilà, à en mon sens autant d’avenues que pourrait emprunter le sort de l’événement, plutôt que cette voie de garage en bric à brac.

Vous voulez avoir une idée du potentiel de la race noire ? Rien de très forçant, sur le site nommé Archive, on peut répertorier pas moins de quarante têtes d’affiches noires et célèbres. Certains me sont totalement inconnus à force d’être ensevelis par une sorte de conspiration du silence. www.associationarchive.com. Allez-y voir, vous me donnerez des nouvelles.

Moi, participer à la célébration du Mois de l’Histoire des Noirs , à cœur ouvert et en passant par la petite porte… Non merci




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami