Mise à jour le 5 avril
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 27 mai 2017 06:18 (Paris)

Accueil  »  Culture  »  Littérature
HAÏTI, UNE DEMOCRATIE COMPROMISE - 1890 - 1911 (Pascale Berloquin-Chassany) Editions l’Harmattan

Par Thelemaque Pierre

Pascale BERLOQUIN CHASSANY retrace dans ce livre toute la vie de la république d’Haïti de 1890 à 1911, ce livre est avant tout un livre pour tous, pour ceux qui ne connaissent pas la biographie de ce pays et surtout pour la nouvelle génération qui ignore les faits historique de cette Ile fascinante qu’est Haïti. C’est un livre riche en informations sur la politique haïtienne avant son centenaire de l’indépendance nationale : On ne peut pas vous lire toutes les pages de ce livre, mais il y en quelques unes qui ont particulièrement retenues notre attention sur la politique haïtienne : La chute du Président Sam peut paraître provenir d’une lassitude populaire exacerbée par l’incapacité du gouvernement a résoudre les difficultés économiques et diplomatiques (Page 56).

Ou encore « notre pays traverse une crise aussi formidable que celle de l’indépendance nationale. Le peuple fatigué d’une existence d’autant plus humiliante que nous abordons bientôt le centenaire de 1804, veut au prix de tous les sacrifices, en finir avec les gouvernements fondés sur la corruption et le despotisme, enrichissant quelques uns et tyrannisant les autres au détriment des intérêts de toute la communauté. (Page 61, lettre du 19 août 1902).
En lisant ce chapitre, n peut aisément comprendre l’allitération de la politique haïtienne, car les événements d’avant 1904 (le centenaire de la République d’Haïti) se rapproches de ceux de 2002. (2 ans avant le bicentenaire de la République d’Haïti). PAPA NORD AU POUVOIR : Encore une fois, l’auteur a parcouru l’itinéraire de cet homme jusqu’à la plus haute fonction de l’Etat. On remarque aussi que cette période est marquée par beaucoup d’emprunts et de changements de tous genres : Le 20 janvier, est publié l’arrêté du 26 novembre précédent : La Rue des Sans-culotte devient la Rue Christophe, la Place de la Poudrière devient la Place de l’Indépendance... il s’agit d’honorer les ancêtres et l’histoire même d’Haïti. Aussi l’arrêté du Général Nord Alexis du 20 mai 1904, la mise en circulation des nouveaux billets s’opère, dotés des effigies du Président et du Général Dessalines. « Le Président Nord Alexis se débarrasse des hommes de couleur, qui seuls responsables de la crise actuelle, célèbrent le centenaire à leur façon ». (Page 78)
La rengaine d’un pays victime d’une mauvaise gestion gouvernementale s’étalant sur deux cents ans d’histoire, rencontre ici quelques limites et non des moindres. Entre 1890 et 1911, les cinq chefs d’Etat qui se succèdent s’attellent à la préservation de l’indépendance. Haïti doit rester indépendante. Démonstration s’opère ici du caractère hâtif et réducteur d’une perception homogène de la complexité haïtienne à la veille de l’occupation nord-américaine. Les alliances nationales et internationales s’éclairent à la croisée des secours consulaires françaises dont celles inédites, des Postes à Nantes et de la presse haïtienne. Leur teneur révèle en effet des poids des relations entre acteurs politiques et économiques. En effet, au cours de cette période, la chute des cours du café modifie les stratégies politiques haïtiennes.
Moderniser le pays s’impose alors que les finances nationales exigent un soutien extérieur. L’aide international n’est pas sans visée lucrative et l’indépendance nationale est compromise. L’agitation intérieure, alimentée notamment par des acteurs étrangers préoccupe les gouvernements en présence. L’orgueil national se voit sans conteste attaqué par les représentants étrangers.
Ce tableau d’Haïti permet d’accéder aussi bien à la résistance nationale qu’aux enjeux poursuivis par les grandes puissances. Se préserver du joug colonial qui se profile à l’aube du XXème siècle s’ajoute aussi aux difficultés gouvernementales de la plus ancienne nation noire.

Retrouvez ce livre dans la boutique Caraîbe Express !!

Caraïbe Express




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami