Mise à jour le 8 avril
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 25 avril 2014 02:29 (Paris)

Accueil  »  Culture  »  Littérature
Dany Laferrière, Prix Médicis 2009 !

Au sommet de sa carrière littéraire, le lauréat de cette prestigieuse distinction française, qui récompense un roman sublime "L’Enigme du retour", savoure avec une intense émotion ce moment unique qui apporte de nouveaux gallons à la littérature haïtienne.

Le Prix Médicis 2009, l’un des cinq grands prix littéraires français, a été attribué mercredi à l’écrivain haïtien vivant au Québec Dany Laferrière pour son dernier roman "L’Enigme du retour", récit intimiste et improbable d’une rencontre douloureuse avec le pays natal à l’occasion de la disparition d’un père ayant longtemps symbolisé le drame de l’exil et de la séparation familiale.

Les délibérations du jury ont été largement favorables à Laferrière qui l’a emporté dès le premier tour de scrutin par quatre voix contre une à Justine Lévy auteure de Mauvaise fille et Alain Blottière qui vient de publier Le tombeau de Tommy.

Dans ses premières réactions recueillies à chaud par RDI, le réseau d’information en continu de la télévision de Radio-Canada, le romancier haïtien a fait part de sa "grande émotion". Il a dédié ce prix "aux jeunes écrivains du Québec et d’Haïti qui doivent pouvoir exprimer librement tout ce qu’ils ont sur le cœur".

Publié chez Grasset, L’Enigme du retour apporte à cette grosse pointure de l’édition française sa deuxième récompense de la saison des prix littéraires après le Renaudot décerné au français Frédéric Beigbeder pour Un Roman français.

Cependant, la moisson n’est peut-être pas encore terminée. Toujours en course pour le Prix Femina, Dany Laferrière pourrait, en effet, en cas de succès, signer un doublé historique qui donnerait fière allure à la littérature haïtienne sur la scène internationale.

Après René Depestre, lauréat en 1988 du Prix Renaudot pour son roman Adriana dans tous mes rêves, le Médicis 2009 constitue la deuxième plus grande consécration française pour une œuvre haïtienne.




BÔ KAY NOU
Liens Commerciaux


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami