Mise à jour le 15 septembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 31 octobre 2014 10:00 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Ratification du Premier Ministre : aucun délai n’est fixé

Les parlementaires ne peuvent fixer un délai pour boucler le processus de ratification du Premier Ministre

Les membres de la commission spéciale chargée d’analyser le dossier du Premier Ministre désigné ne sont pas en mesure de fixer une date pour la présentation du rapport au bureau de la chambre basse.

Le secrétaire rapporteur de cette commission, Amyot François, ne peut donner l’assurance que le rapport sera prêt avant la fin de cette semaine. Il indique toutefois que la rédaction de ce rapport a débuté. Cette déclaration est pour le moins surprenante étant donné que les membres de la commission n’ont pas encore bouclé les investigations auprès de certains organismes dont les Archives Nationales, le Service d’Immigration et le tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Au Parlement des voix se sont élevés pour dénoncer la lenteur dans les travaux de la commission.

Entre temps un désaccord est survenu entre le président de la commission et le président de la chambre basse. Le député Tolbert Alexis accuse son collègue de président de ne pas fournir tous les dossiers soumis par M. Daniel Rouzier. Faux rétorque le député Sorel Jacinthe faisant valoir qu’un seul document n’a pas été soumis en raison d’une requête expresse de l’intéressé. Il s’agit de la copie de la carte de résidence aux Etats-Unis de M. Rouzier.

Les membres de la commission et le président de la chambre basse s’accordent sur la nécessité de " prendre le temps qu’il faut pour analyser les dossiers". Cependant personne ne peut dire pendant combien de temps les élus doivent analyser un dossier.

Une fois de plus c’est le sénateur Steven Benoît ( Alternative) qui a mis le doigt dans la plaie. Il déplore l’absence de loi procédurale dans le domaine déplorant les méfaits d’une certaine tradition parlementaire.

Le sénateur Benoît prône le vote de loi pour réguler tous les aspects du processus de ratification d’un Premier Ministre.




BÔ KAY NOU
Liens Commerciaux


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami