Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 20 octobre 2017 05:08 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Présidentielle en Haïti : des irrégularités dans les opérations de vote (OEA)

Colin Granderson, chef d’une mission d’observateurs des élections présidentielle et législatives de dimanche en Haïti, a dit à l’AFP avoir constaté certaines irrégularités dans le processus électoral à Port-au-Prince, tout en refusant de "généraliser".

Colin Granderson, chef d’une mission d’observateurs des élections présidentielle et législatives de dimanche en Haïti, a dit à l’AFP avoir constaté certaines irrégularités dans le processus électoral à Port-au-Prince, tout en refusant de "généraliser".

M. Granderson, qui supervise la mission d’observateurs conjointe de l’Organisation des Etats américains (OEA) et des pays du Marché commun de la Caraïbe (Caricom), a dit qu’à Croix-des-Bouquets, une commune proche de Port-au-Prince, "certains membres des bureaux de vote sont arrivés" en retard et au moins un centre de vote "n’a pu ouvrir ses portes qu’avec 10, 15 minutes de retard" sur l’horaire prévu (6H00 locales, 11H00 GMT).

Quelque 4,7 millions d’électeurs haïtiens sont appelés ce dimanche à élire leur nouveau président et leurs députés. Pour le deuxième tour de la présidentielle, Michel Martelly affronte Mirlande Manigat.

Colin Granderson a également expliqué avoir été mis au courant du problème présenté par le manque d’encre indélébile dans certains bureaux de vote. L’encre est apposée sur les doigts des électeurs ayant déjà voté.

Mais, "nous avons demandé au Conseil électoral provisoire (CEP) de remédier à ce problème", a assuré Colin Granderson, et "je ne veux pas généraliser" à tout Haïti.

Au centre de vote de l’école Guatemala à Pétion-Ville, dans la banlieue de la capitale, les urnes, des cubes en plastique transparent, étaient déjà garnies de plusieurs dizaines de bulletins de vote vers 7H15 locales (12H15 GMT).

L’encre n’y avait pas été livrée, mais "nous allons résoudre ce problème rapidement", a assuré Daniel Brutus, un observateur du CEP.

En outre, l’AFP a relevé que dans plusieurs bureaux de vote de Pétion-Ville, une seule urne était utilisée pour l’élection présidentielle et les législatives, les bulletins des deux scrutins étant mélangés.

A l’hôtel de ville de Pétion-Ville, la superviseur, Islande Leconte, a expliqué à l’AFP n’avoir "trouvé qu’une seule urne par bureau de vote" à son arrivée dimanche matin.

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 16H00 locales (21H00 GMT).

AFP




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami