Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Mercredi 16 août 2017 17:26 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Participation en hausse malgré les retards

La participation au deuxième tour de l’élection présidentielle en Haïti ce dimanche 20 mars 2011 serait supérieure à celle du premier tour du 28 novembre, selon Edmond Mulet, chef de la Mission de l’Onu en Haïti. Deux candidats sont en lice : Mirlande Manigat, ancienne Première dame et intellectuelle, et le chanteur Michel Martelly.

La participation au deuxième tour de l’élection présidentielle en Haïti ce dimanche 20 mars 2011 serait supérieure à celle du premier tour du 28 novembre, selon Edmond Mulet, chef de la Mission de l’Onu en Haïti. Deux candidats sont en lice : Mirlande Manigat, ancienne Première dame et intellectuelle, et le chanteur Michel Martelly.

Edmond Mulet a reconnu « des retards et des petits problèmes » dans les opérations électorales, notamment dans le lycée de Pétion-Ville où les urnes ont ouvert à 9H00 locales (14H00 GMT), avec trois heures de retard. Des problèmes qui selon le responsable onusien « viennent d’être corrigés ».

Plusieurs centaines d’électeurs impatients se sont agglutinés à l’extérieur du lycée, situé à quelques mètres seulement du siège du Conseil électoral provisoire (CEP).

L’abstention, grande inconnue du scrutin

Toujours à Port-au-Prince, des retards ont été constatés à Croix-des-Bouquets, selon Colin Granderson, qui supervise la mission d’observateurs conjointe de l’Organisation des Etats américains (OEA) et des pays du Marché commun de la Caraïbe (Caricom).

Les quelques 11 000 bureaux de vote répartis dans le pays sont sous la surveillance de plus de 20 000 agents de la police nationale haïtienne et de la mission des Nations unies en Haïti (Minustah).

Plusieurs centaines d’observateurs internationaux sont présents sur place afin de surveiller d’éventuelles fraudes. Les tricheries avaient été importantes lors du premier tour de novembre dernier. Les résultats avaient donné lieu à des violences qui ont fait plusieurs morts. Selon les derniers sondages publiés, c’est le candidat Michel Martelly qui l’emporterait. Mais l’inconnue du scrutin de dimanche reste le taux d’abstention.

Des résultats préliminaires seront annoncés le 31 mars et les résultats définitifs le 16 avril. Des élections législatives ont lieu parallèlement à la présidentielle.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami