Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 18 août 2017 03:21 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Mirlande Manigat serait en tête dans quatre départements

Affirmation des Sénateurs Evallière Beauplan et Youri Latortue qui revendiquent l’avantage au moins dans l’Artibonite, le nord-ouest, le nord-est et le Centre et réclament l’invalidation de tous les procès-verbaux entachés de fraudes tout en laissant entrevoir une éventuelle victoire de la candidate démocrate-chrétienne

L’équipe de campagne de Mirlande Hyppolite Manigat a communiqué mercredi les résultats de procès-verbaux qu’elle dit détenir et selon lesquels la candidate démocrate-chrétienne arriverait en tête du second tour des présidentielles dans au moins quatre départements, devant son rival Michel Martelly.

Intervenant lors d’une conférence de presse, les Sénateurs Evallière Beauplan et Youri Latortue, deux des principaux alliés de Mme Manigat, ont affirmé que la secrétaire générale du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP) serait bien placée pour l’emporter dans l’Artibonite (nord) avec 65% des voix, le nord-ouest (55%), le Plateau Central (centre) et le nord-est avec 52% chacun.

Le parlementaire du nord-ouest soutient que sa favorite est "très confortable" dans sa position actuelle qui est susceptible de lui assurer la victoire.

Parlant au nom de la campagne Manigat, le Sénateur Beauplan exige du Conseil électoral provisoire l’annulation de tous les procès-verbaux sur lesquels figure une surcharge d’électeurs par rapport à la liste d’émargement attribuée à chacun des bureaux de vote.

Allant encore plus loin que son collègue, Youri Latortue demande l’invalidation de tous les procès-verbaux acheminés au centre de tabulation des votes sans les signatures des membres des BV et celles des électeurs accompagnées du numéro de leur carte d’identification nationale (CIN).

Le deuxième Sénateur de l’Artibonite (nord) appelle le CEP à appliquer intégralement les recommandations qu’avait produites la mission technique de l’Organisation des Etats américains en vue de l’amélioration du processus électoral après la crise ayant suivi, décembre dernier, le premier tour.

Un autre soutien de Mirlande Manigat, Me André Michel, annonce la publication prochaine d’un mémoire sur les élections de dimanche dont la rédaction lui a été confiée. Dans ce document destiné à l’organisme électoral et au peuple haïtien, seront consignés, dit-il, tous les cas de fraude et d’irrégularité documentés à travers le pays par le RDNP et ses alliés.

Parallèlement à cette première grande intervention publique des proches collaborateurs de Mme Manigat depuis le scrutin présidentiel et législatif, des organisations de base défendant la cause de Michel Martelly ont, une fois de plus, proclamé mercredi la victoire du candidat-chanteur et menacé de ne pas reconnaître un résultat contraire.

Au moment où la propagande bat son plein dans les deux camps et l’agitation gagne l’opinion publique, le processus de tabulation des votes se poursuit sous haute surveillance au CTV où les procès-verbaux sont désormais disponibles dans leur quasi-totalité.

Fortement critiqué pour sa position contre la publication des résultats partiels ou la divulgation des tendances du vote, le Conseil électoral prévoit de publier les résultats préliminaires le 31 mars prochain et de proclamer les résultats définitifs le 16 avril.

Concernant les législatives, les candidats de l’Alternative (opposition) seraient en passe de décrocher plusieurs sièges à la Chambre basse et au Sénat, a indiqué sur Radio Kiskeya le Sénateur élu de l’ouest, Steven Benoît. Il dit toutefois reconnaître que la plateforme présidentielle INITE, en position de force depuis le premier tour, a toutes les chances de s’emparer de la majorité dans les deux Chambres et d’avoir ainsi le droit de former le prochain gouvernement.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami