Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Mercredi 23 août 2017 04:22 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Le CEP reçoit le rapport de l’OEA, mais maintient les résultats contestés du premier tour

Jude Célestin et Michel Martelly, respectivement deuxième et troisième, pourraient éventuellement changer de place "dans le cadre du traitement des contestations au BCED et au BCEN", dit dans un communiqué le président du Conseil électoral, Gaillot Dorsinvil, qui souligne que l’institution tiendra compte des conclusions des experts lors du second tour des présidentielles et législatives

Le Conseil électoral provisoire a annoncé mardi avoir reçu du Président René Préval le rapport de la mission technique de l’OEA sur l’évaluation des présidentielles controversées du 28 novembre en écartant implicitement l’idée d’opérer, à partir des recommandations des experts, une modification du classement des candidats arrivés en deuxième et troisième position.

Dans les résultats préliminaires du scrutin, à l’origine d’une vague de violences début décembre, Jude Célestin, le représentant du pouvoir, occupait la deuxième place avec 22% des suffrages derrière la démocrate-chrétienne Mirlande Manigat (31%), au détriment du chanteur Michel Martelly, troisième avec 21%.

Dans un communiqué signé de son président, Gaillot Dorsinvil qui, depuis le premier tour des élections avait gardé un profil bas, le CEP écrit "l’éventualité d’un changement de position dans le classement du deuxième et troisième candidat dans la liste publiée lors des résultats préliminaires du 7 décembre 2010 sera prise en compte".

Toutefois, une telle mesure s’inscrira "dans le cadre du traitement des contestations au niveau du BCED et du BCEN, conformément aux prescrits de la loi électorale", précise le communiqué.

Des trois candidats les mieux placés, seul Jude Célestin, dont les proches et partisans réclament une victoire dès le premier tour avec 52% des voix, avait produit une contestation des résultats partiels.

Très décriée pour son manque d’autorité et sa dépendance présumée vis-à-vis de l’Exécutif, l’institution électorale s’engage à considérer les "recommandations techniques" de la Mission d’appui à la vérification de la tabulation des votes de l’OEA en vue de l’organisation du second tour.

Confirmant la poursuite du processus électoral malgré de nombreux appels à l’annulation des joutes de novembre, le CEP a adressé ses remerciements tant au chef de l’Etat sortant, qui avait sollicité l’expertise de l’OEA, qu’à l’organisation régionale pour son appui technique à la "vérification du processus de tabulation des votes" et la qualité du travail fourni.

Mardi, à l’issue d’une rencontre entre le Secrétaire général de l’OEA , José Miguel Insulza, et le Président René Préval, le Premier ministre Jean-Max Bellerive avait confirmé l’acceptation du rapport des experts en dépit, dit-il, de certaines réserves sur "la forme de transmission et des éléments du contenu".

M. Insulza et le chef de la mission d’observation électorale conjointe OEA/CARICOM, Colin Granderson, s’étaient démarqués de la version du document en circulation dans les rédactions des médias et recommandant l’éviction pour fraudes caractérisées de Jude Célestin au profit de Michel Martelly censé alors affronter au second tour Mirlande Manigat.

René Préval dont le second et dernier mandat prend fin constitutionnellement le 7 février, souhaite, malgré des protestations de l’opposition, rester au pouvoir jusqu’au 14 mai, si nécessaire, pour pouvoir passer le flambeau à un successeur élu et légitime




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami