Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 14 décembre 2017 05:21 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Haïti-Météo : L’ouragan Irène aux portes d’Haïti, alerte maximale

Renforcé hier soir en passant en catégorie 2, Irène menaçait de causer d’importantes chutes de pluie avec des risques d’inondations et d’éboulements

Les habitants des zones à risques sommés de se déplacer devant l’arrivée imminente de l’ouragan qui, après s’être renforcé lundi soir en passant en catégorie 2, menaçait de causer d’importantes chutes de pluie avec des risques d’inondations et d’éboulements

Haïti était placée lundi soir en état d’alerte maximale à l’approche de l’ouragan Irène -passé en catégorie 2 sur l’échelle Saffir-Simpson- qui menaçait directement les différents départements de la région nord où les populations des zones à risques ont été appelées à se réfugier ailleurs.

Après avoir balayé Porto Rico, le cyclone, qui se déplaçait à une vitesse moyenne de 20km/h, s’apprêtait à toucher entre lundi soir et mardi matin les côtes de la République Dominicaine et d’Haïti, les deux républiques de l’île d’Haïti ou Hispaniola.

Les départements du nord, du nord-est, du nord-ouest –et à un degré moindre de l’ouest, du centre et de l’Artibonite (nord)- étaient exposés à des risques de pluies torrentielles pouvant entraîner des inondations et glissements de terrain.

Le directeur du centre national de météorologie (CNM), Ronald Semelfort, a particulièrement mis en garde contre des rafales de vent de 60 à 100km/h hautement dangereuses pour les bâtiments fragilisés et les tentes abritant encore de nombreux déplacés internes du 12 janvier.

Selon le dernier bulletin météo, toutes les opérations de cabotage étaient interdites sur l’ensemble de la côte nord. Dépendamment de l’évolution de la situation dans les prochaines heures, des mesures similaires pourraient être adoptées pour la côte sud et le golfe de La Gonâve (ouest).

Venu récemment renforcer les structures de la protection civile, le centre d’opération d’urgence nationale (COUN) a décrété la permanence et annoncé que les ordres d’évacuation allaient être suivis d’effets.

Epargnée par Emily au début du mois, Haïti -déjà victime en 2008 du passage de quatre tempêtes tropicales et en 2010 d’un séisme dévastateur- demeure très vulnérable aux événements cycloniques en raison de la dégradation accélérée de son environnement.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami