Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 20 octobre 2017 18:09 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Haiti-Élections : Au moins deux morts dans des troubles provoqués par les résultats définitifs

Au moins deux personnes ont été tuées dans les incidents provoqués par la publication, tard le 20 avril, des résultats définitifs des élections présidentielles et législatives du 20 mars dernier

Dans la ville de Belladère (Est), un technicien de laboratoire médical a trouvé la mort dans la nuit du 20 au 21 avril, suite à l’incendie de plusieurs maisons. On ignore encore le nom de la victime qui, selon les informations, travaillerait pour l’organisation humanitaire Zanmi Lasante (Amis de la Santé).

Dans la même région, une femme a également été tuée dans l’incendie de sa maison, selon ce que rapporte à AlterPresse, Philefrant Saintnaré, dirigeant du Mouvement des Paysans de Papaye (MPP).

Les partisans du candidat vaincu Amos Duboirant n’ont pas caché leur mécontentement après la publication des résultats qui vont en faveur de Luther King Marcadieu du parti au pouvoir, INITE.

Toujours dans le centre, des manifestations ont eu lieu ce 21 avril dans la ville de Hinche. Les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés, et le transport vers la capitale a ét’e interrompue, a constaté AlterPresse.

Les protestataires réclament la victoire du candidat au sénat, Francisco Delacruz, sous la bannière de la plateforme Alternative. Ils ne comprennent pas que le candidat soit passé de la première place dans les résultats préliminaires à la quatrième place dans les résultats définitifs.

Plusieurs autres régions du pays ont été affectées par des actes de violence, dont Carice (nord-est) où 7 maisons et une station de radio ont été incendiées.

Des manifestations ont eu lieu à Léogane (ouest), à Delmas (Port-au-Prince), des barricades enflammées ont été érigées à Thomonde (est) et une forte tension a régné à Grand Goave (Ouest).

Le parti au pouvoir frôle la majorité au parlement avec un total de 48 députés et 17 sénateurs, suivant la situation telle qu’elle se présente après la publication des resultants définitifs du second tour des présidentielles et législatives du 20 mars dernier.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami