Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 28 juillet 2017 14:45 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Gaillot Dorsinvil aurait pris la fuite

Le président du Conseil électoral provisoire (CEP), Gaillot Dorsinvil aurait quitté le pays en dépit de la mesure d’interdiction de départ qui pèse sur lui. La révélation a été faite par le sénateur Youry Latortue qui préside la commission sénatoriale chargée d’enquêter sur les scandales de pot-de-vin ayant marqué le dernier processus électoral.

Selon le sénateur, M Dorsinvil a réussi à s’échapper grâce au concours d’une grande personnalité, dont il n’a pas voulu citer le nom.

Le président du CEP a boudé récemment une convocation du chef du parquet de Port-au-Prince qui voulait l’interroger, entre autre, sur la formation de ce tribunal électoral inédit « BCEN spécial ». Il n’a jusqu’ici présenter aucun motif justifiant son absence, en dépit d’un ultimatum de 48 heures lancé depuis lors par le chef du parquet, à tous les conseillers absents.

La commission sénatoriale d’enquête a rencontré plusieurs conseillers électoraux, mais n’a pas encore reçu le président Dorsinvil qui est vraisemblablement dans le maquis.

Dans une correspondance adressée à ses collègues du CEP, Gaillot Dorsinvil motive son absence pour des rasions de santé. L’intérim est pour l’instant assuré par le vice-président du Conseil, Jean Thélève Pierre-Toussaint.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami