Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 17 août 2017 13:41 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2011
Démonstration de force des soldats brésiliens à l’Aéroport

(AHP) – Un groupe de militaires brésiliens armés de la "Mission des Nations-Unies pour stabliser Haïti (MINUSTAH) ont créé la panique dimanche après-midi à l’Aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Pince en tirant des rafales d’armes pour favoriser un acte jugé contraire aux principes douaniers internationaux.

Ces hommes arrivés à bord d’un char de guerre, ont fait d’abord irruption à la salle d’arrivée de l’Aéroport pour forcer le passage de marchandises privés d’au moins deux de leurs collègues clairement identifiés, arrivés à bord d’un vol de la Insel Air en provenance de Miami.

Les douaniers dans le cadre de leur travail régulier avaient commencé à constater dans les bagages de ces passagers, des marchamdises taxables dont des laptops et des projecteurs, quand le groupe de millitaires armés est intervenu pour couper court à la verification, emmenant avec eux les passagers spéciaux et leurs bagages.

C’est une fois arrivés dehors où attendait le char qu’ils ont fait feu en l’air probablement pour intimider et expriner leur colère. Ces incidents jugés revoltants se sont produits en présence du commissaire de police de l’Aéroport, de passagers et de gens venus accueilir des parents.

Selon des sources proches de l’Aéroport, il ne pouvait s’agir de produits importés par la MINUSTAH qui jouit du statut diplomatique et bénéficie d’exonération, mais d’importations privés de ces passagers identifiés comme des militaires.

Les mêmes sources précisent que la mision onusienne respecte géneralement tous le protocole et les principes établis dans le cadre de marchandises regulières qui lui sont destinées

Des passagers sous le choc se sont demandés ce qui aurait pu arriver si les agents douaniers n’avaienr pas obtempéré et laissé faire les miliitaires, vu l’état d’énervement dans lequel ils se trouvaient.Les passagers se sont également demandés ce que ces hommes voulaient cacher en empêchant la vérification des bagages ?

Ce sont des incidents qui ne peuvent que contribuer à ternir l’image de la MINUSTAH, étant nettement incompatibles avec le mandat de cette mission censée être en Haïti pour contribuer au maintien de l’ordre et de la discipline.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami