Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Lundi 18 décembre 2017 07:55 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2010
Les répliques enlèvent le sommeil aux haïtiens

Deux nouvelle répliques, dont l’une de magnitude 4,7 sur l’échelle de Richter, ont secoué Port-au-Prince et plusieurs autres villes du pays mardi aux premières heures, provoquant des dégâts mineurs et forçant les habitants à gagner les rues précipitamment.

Selon l’institut américain de géophysique (USGS), l’épicentre du séisme, qui s’est produit à 1h26 du matin (06h26 GMT), se trouvait à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale.

Outre Port-au-Prince, les villes de Petit-Goâve et de Léogâne (ouest) ont été notamment touchées.

La magnitude d’une deuxième secousse plus faible et ressentie sept minutes plus tard n’était pas encore connue.

Aucune nouvelle victime n’a été signalée.

Cependant, quelques dégâts matériels ont été constatés. Des murs renversés par le violent tremblement de terre du 12 janvier dernier se sont affaissés un peu plus et dans certains quartiers des poteaux téléphoniques se sont cassés en deux.

Tirés brutalement de leur sommeil, les gens se sont jetés dans les rues pour éviter d’être victimes de l’effondrement de bâtiments visiblement fissurés ou fragilisés.

Lundi matin, une réplique de 4,7 avait été déjà ressentie. Elle était suivie de deux autres petites secousses.

"Il faut que les gens restent prudents. Au cours des trois prochains mois, il y a un risque significatif qu’une secousse dépassant 4,7 se produise", a indiqué à l’Associated Press le géophysicien Eric Calais, spécialiste des activités sismiques observées en Haïti et professeur à l’université américaine de Purdue (Indiana).

Depuis la tragédie du mois dernier, la plus terrible au monde au cours des quatre dernières décennies, plus de 56 répliques d’une magnitude de 4 ou plus ont été ressenties à Port-au-Prince.

Outre les dévastations matérielles et économiques qu’il a causées, le séisme a officiellement fait plus de 222.000 morts, 300.000 blessés et 1,2 million de sinistrés.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami