Mise à jour le 5 septembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 22 septembre 2017 06:32 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2010
Le Libéria prêt à accueillir des sinistrés haïtiens

Une annonce de la Présidente Ellen Johnson Sirleaf en marge du sommet de l’Union Africaine d’Addis Abeba et dans la foulée des promesses de son homologue sénégalais Abdoulaye Wade bouleversé par les effets dévastateurs du tremblement de terre du 12 janvier

La Présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a déclaré mardi que son pays était prêt à accueillir les sinistrés haïtiens du tremblement de terre qui le désirent, lors d’une conférence de presse à Addis Abeba dans le cadre du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine, rapporte EFE.

"Le Libéria a une population peu nombreuse et de vastes territoires inhabités", a fait ressortir le chef de l’Etat ajoutant que "nous sommes ouverts aux haïtiens qui souhaitent venir nous retrouver".

Insistant sur les liens de sang qui unissent l’Afrique et Haïti, Mme Sirleaf a aussi évoqué des "relations très fortes" existant entre la première république nègre du monde, proclamée en 1804, et le Libéria, premier Etat africain indépendant, fondé en 1847 par des noirs américains qui s’étaient affranchis de l’esclavage.

Après Abdoulaye Wade du Sénégal, Ellen Johnson Sirleaf est le deuxième dirigeant africain à proposer le territoire de son pays pour accueillir des haïtiens dont 1,3 million sont comlèteement sinistrés depuis le séisme destructeur du 12 janvier qui a fait au moins 200.000 morts.

Sans être précis, M. Wade, qui a l’intention de visiter Haïti prochainement, a appelé au sommet de l’UA à la création en terre africaine d’un futur Etat qui appartiendrait aux haïtiens souhaitant renouer avec l’alma mater.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami