Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 14 décembre 2017 05:26 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2010
Haïti/Elections : Une rencontre historique au Ritz Kinam tend à déboucher sur un consensus national

En tête à tête au Ritz Kinam à Pétion-Ville, quelques centaines de personnes discutent ce mercredi de la crise électorale survenue aux lendemains de la proclamation des résultats préliminaires contestés, le 7 décembre.

« La réunion de ce matin est une première étape devant aboutir à une solution », a déclaré le social-démocrate Serge Gilles, membre fondateur du parti politique Fusion et de la plateforme Alternative.

Il y a au moins trois points sur lesquels les participants à cette rencontre dite « historique » se sont mis d’accord : l’annulation des élections du 28 novembre 2010, le départ du président René Préval au plus tard le 7 février, le renvoi des membres du Conseil électoral provisoire (CEP) et la mise en place d’un nouveau gouvernement de concertation nationale.

Il est 12h30. Les ateliers de travail commencent et ces propositions sont sur le point d’être légitimées et validées pour les suites nécessaires.

La plupart des personnalités ayant pris la parole à cette occasion ont tiré à boulets rouges sur le président René Préval, du CEP et la communauté internationale, considérés comme les acteurs ayant concocté le « scandale électoral ».

« René Préval a montré clairement qu’il n’aime pas le peuple haïtien », a affirmé Jacques Edouard Alexis (MPH), candidat à la présidence, affirmant que la présidence et l’international ont échoué dans leur démarche.

Prennent part, entre autres, à la rencontre : des candidats aux législatives venus des dix départements géographiques du pays ; des membres du groupe des 12 et un représentant de Michel Martelly (« Repons Peyizan ») ; des leaders politiques comme Judy C. Roy (REPARENN), Déjean Bélizaire (MMP 28), Jean Claude Bajeux, Evans Paul « K-Plim » , Turneb Delpé (RASANBLE), Jean André Victor (Parti libéral haïtien) ; des représentants de la société civile et des organismes des droits humains comme Rosny Desroches, Edouard Paultre, Anthony Barbier, Christian Rousseau et Laënnec Hurbon ; des étudiants ; et des membres des organisations populaires dont René Civil.

Cette rencontre est organisée à l’initiative des parlementaires de l’opposition dont Edmonde Supplice Beauzile, Jean William Jeanty et Jean Maxime Roumer, de concert avec des représentants de différents secteurs de la vie nationale.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami