Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 14 décembre 2017 09:06 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2009
"Si l’Argentine ne s’était pas qualifiée, j’irais vivre en Haïti", a lancé Maradona

Même menacé de sanctions par la FIFA, le bouillant sélectionneur continue d’invoquer la légitime défense pour justifier ses propos outranciers contre la presse argentine

L’ancienne idole du football mondial et actuel sélectionneur de l’équipe d’Argentine, Diego Armando Maradona, a déclaré jeudi à Buenos Aires qu’il n’aurait d’autre choix que de s’installer en Haïti si la sélection "albiceleste" ne s’était pas qualifiée pour le Mondial 2010.

"Si nous autres, nous étions restés en dehors du Mondial, il ne me resterait plus qu’à aller vivre en Haïti", a affirmé de façon surprenante le champion du monde de 1986 dans une interview fleuve à la télévision publique argentine Canal 7 relayée par la presse locale.

Maradona, qui ne s’est pas expliqué sur le sens de son éventuel exil sportif en Haïti, a tenté, une nouvelle fois, de justifier ses grossièretés au caractère sexuel explicite qui avaient fait le tour de la planète après la qualification in extremis de son pays pour la Coupe du monde 2010.

L’ancien "Pibe de oro" souligne qu’il en avait assez des critiques de la presse contre la sélection argentine de football qui ne visaient qu’à le détruire personnellement.

La FIFA a ouvert une procédure disciplinaire contre le très agité entraîneur qui pourrait lui coûter au moins cinq matches de suspension et une amende de 20.000 dollars.

Agonisante depuis le début de l’ère Maradona, il y a quelques mois, l’Argentine avait finalement, au bout du suspense, validé son billet pour le Mondial en battant l’Uruguay (1-0) à Montevideo le 14 octobre, lors de l’ultime journée des éliminatoires en Amérique du Sud.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami