Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 19 août 2017 07:33 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2009
HAITI : Le mystère de la fête patronale de Saut d’eau

Tous les années partir de 10 au 18 juillet tous les pèlerins vont par milliers a saut d’eau, la ville du bonheur, près de Mirebalais (centre) dans une commune non loin de P-au-P a une quarantaine de kilomètres.

Venus de tous les départements d’Haïti, et a l’exterieur du pays pour célébrer la fête de mont-carmel, ils arrivent de partout sur les dos d’ânes , en taptap, la circulation devient impossible pour les pèlerins et les chauffeurs qui s’impatientent, parfois le frais de transport augmentent au cour de la journée , a pieds mains levées , cœurs en fêtes ou de prière esperant un miracle de la vierge, ou apporter des cadeaux de remerciement pour ces bienfaits.

Par Alexandra Deneus " Caraïbe Express "

Nombreux sont les fêtards enquêtent de distractions pour cette fête patronale, les raras traditionnels sont dans tous les coins pour apporter leurs participations a l’évènement, des marchands s’emmêlent et profitent cette occasion pour vendre des marchandises, les oungan et les mambos(les chefs du vodou) offrent leurs services devant l’église de la vierge, les fervents catholiques et les vodouisant font qu’un pour demander ses faveurs, de voix haute sans aucune crainte de leurs camarades de prière, ensemble, laissant derrière leur appartenance classes sociales ils exercent le même foi, sans oublier les mendiants qui font appelle a la générosité des pèlerins .

D’après les habitants dans cette commune, la vierge serait faire son apparition a un paysan au sommet d’un palmier a la chute d’eau de la rivière latombe qui désormais est un lieu sacre par la vierge, pour les pèlerins c’est une source d’eau de purification et de guérison a la fois physique et mentale.

C’est un long descente au bassin jusqu’ au dessus un arc-en-ciel serpente cette endroit féerique, des marchands herbes viennent pour offrir leurs feuilles de basilic et et souci pour la chance,et capab pour les maux de reins et autres, ils apportent dans leur bagage de rhum pour remercier les loas, et allument des bougies dans un trou d’arbre au milieu du bassin ,retirant leurs vêtements les laisser après un bain, cet acte symbolise un nouveau changement, une séparation des problèmes de la vie, et la renaissance, c’est un bain de bénédiction pour les croyants.

Pas trop loin du bassin, un sactuaire du vodou est dédiée la déesse Erzulie, les pèlerins viennent déposer leur fardeaux lourds par une bougie adressant leurs prieres.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami