Mise à jour le 8 avril
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Dimanche 20 avril 2014 22:55 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2009
Bonne Année !!

Selon la tradition, nous vous souhaitons une joyeuse et heureuse année 2009.

Le premier janvier est la 205 ème année de l’indépendance d’Haïti. En effet, le dimanche 1er janvier 1804, l’île de Saint-Domingue devient indépendante au terme d’une longue et meurtrière guerre.

L’ancienne colonie française devient le premier État noir des Temps modernes et le deuxième État indépendant des Amériques (après les États-Unis).

Elle adopte pour l’occasion le nom que lui donnaient les indiens taïnos avant l’arrivée de Christophe Colomb : Haïti.

Mais c’est seulement à partir de 1825 que son indépendance sera reconnue par la France et d’autres nations dites civilisées.

ACTE DE L’INDÉPENDANCE

Armée indigène

Aujourd’hui, ler janvier 1804, le Général en Chef de l’armée indigène, accompagné des généraux de l’armée, convoqués à l’effet de prendre les mesures qui doivent tendre au bonheur du pays.

Après avoir fait connaître aux généraux assemblés ses véritables intentions : d’assurer à jamais aux indigènes d’Haïti un gouvernement stable, objet de sa plus vive sollicitude.

Ce qu’il a fait par un discours qui tend à faire connaître aux puissances étrangères la résolution de rendre le pays indépendant et de jouir d’une liberté consacrée par le sang du peuple de cette île.

Après avoir recueilli les avis, il a demandé que chacun des généraux assemblés prononçât le serment de renoncer à jamais à la France, de mourir plutôt que de vivre sous sa domination, et de combattre jusqu’au dernier soupir pour l’Indépendance.

Les généraux, pénétrés de ces principes sacrés, après avoir donné d’une voix unanime leur adhésion au projet bien manifesté d’indépendance, ont tous juré à la postérité, à l’univers, de renoncer à jamais à la France, et de mourir plutôt que de vivre sous sa domination.

Fait aux Gonaïves, ce 1er janvier 1804 et le 1er de l’Indépendance d’Haïti.

Signé : Dessalines, général en chef ;

Christophe, Pétion, Clervaux, Geffrard, Vernet, Gabart, généraux de division ;

P. Romain, E. Gérin, F. Capoix, Daut, J.L. François, Férou, Cangé, L. Bazelais, Magloire Ambroise, J.J. Herne, Toussaint Brave, Yayou, généraux de brigade ;

Bonnet, F. Papalier, Morelly, Chevalier, Marion, adjudants-généraux ;

Magny, Roux, chefs de brigade ;

Charéron, B. Loret, Qenez, Makajoux, Dupui, Carbonne, Diaquoi aîné, Raphaël, Mallet, Derenoncourt, officiers de l’armée

et Boisrond Tonnerre, secrétaire.




BÔ KAY NOU
Liens Commerciaux


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami