Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 25 novembre 2017 04:49 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2008
Un haïtien décapité en pleine rue à Santo Domingo sous les applaudissements d’un public chauffé à blanc

Le Ministre haïtien des Affaires Etrangères, Alrich Nicolas, condamne « cet acte de barbarie prémédité » et appelle les autorités dominicaines à assumer leurs responsabilités

Un ressortissant haïtien dont l’identité n’a pas encore été établie, a été décapité samedi dernier dans le quartier de Herrera, à Buenos Aires (Santo Domingo) en présence d´une foule réunie spécialement pour assister à l’acte macabre, rapporte le quotidien dominicain Listin Diario.

Accusé d´avoir, la veille, décapité le citoyen dominicain Leon Lara dans le quartier de Bayona, le ressortissant haïtien, identifié à tort comme l’auteur de l’acte, selon des témoins, a été horriblement torturé avant d’être exécuté au moyen d’une hache. La tête de la victime a été projetée à plusieurs mètres de son corps, sous les applaudissements du public constitué, entre autres, d’adolescents dont certains ont filmé l’horreur au moyen de leurs cellulaires.

Aucune arrestation n´a été effectuée sur le champ, rapporte le journal.

Réagissant dimanche soir à cet acte horrible dans une conversation téléphonique avec Radio Kiskeya, le chancelier haïtien, Alrich Nicolas, a vigoureusement condamné cet « acte de barbarie prémédité », en référence au fait qu’un public avait été convoqué pour assister à l’exécution. Il a en cens déploré l’absence d’autorités policières pour empêcher la perpétration de l’acte qui s’est pourtant étalée sur une certaine durée.

Le ministre haïtien des affaires étrangères a tout aussi bien condamné l’acte imputé à un citoyen haïtien relatif à la décapitation vendredi soir d’un citoyen dominicain.

Estimant que de tels incidents peuvent affecter les bonnes relations entre les deux pays, M. Nicolas a demandé aux autorités dominicaines d’assumer leurs responsabilités face à ces actes et à leurs auteurs, quels qu’ils soient.

En ce sens, une note officielle sera transmise dès lundi au gouvernement dominicain par le Ministère haïtien des Affaires Etrangères, informe M. Nicolas.

Parallèlement, une note de protestation a déjà été transmise aux autorités dominicaines par l’Ambassade d’Haïti à Santo Domingo.
[jmd/Radio




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami