Mise à jour le 22 juin
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Mardi 27 juin 2017 02:03 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2008
Haïti-Inondations

Graves inondations et protestations à Léogâne La présence de la PNH et de la MINUSTAH a été nécessaire pour la reprise de la circulation automobile paralysée par des riverains très remontés contre le gouvernement ; inondations et inquiétude à Port-au-Prince

De fortes pluies ont provoqué de graves inondations dans la nuit de mercredi à jeudi à Léogâne (35 km au sud de Port-au-Prince) où les forces de l’ordre ont dû intervenir pour rétablir la circulation automobile suite à un mouvement de protestation de riverains qui avaient érigé des barricades de pneus enflammés sur la nationale #2 pour manifester leur colère contre les autorités.

Des unités anti-émeutes de la Police Nationale et de la Mission de stabilisation de l’ONU (MINUSTAH) ont enlevé les barrages qui paralysaient, jeudi en début de matinée, le trafic routier.

Relayant l’exaspération de ses mandants face à l’indifférence du gouvernement, le Député de Léogâne, Anthony Dumont, a apporté son soutien aux habitants de cette ville sous les eaux depuis le week-end écoulé. Il a toutefois réaffirmé sa ferme opposition à tout mouvement revendicatif basé sur la violence.

Venu se plaindre dans les studios de Radio Kiskeya de la gravité de la situation, le parlementaire souligne qu’avec l’arrivée de la saison pluvieuse, la population de Léogâne craignait le pire. Anthony Dumont juge inacceptable que le pouvoir central fasse la sourde oreille aux appels incessants lancés en faveur de la Cité Anacaona.

Pour leur part, des riverains ont affirmé avoir enregistré des pertes matérielles importantes en raison du débordement des rivières Rouyonne et Momance, sorties de leur lit.

Par ailleurs, de nouvelles averses qui se sont abattues jeudi soir sur Port-au-Prince ont causé des inondations dans certains quartiers comme les avenues Bolosse (sud)

Haïti, où quatre cyclones avaient causé l’an passé des dégâts estimés à plus d’un milliard de dollars, connaît déjà une pluviométrie importante avant d’affronter la prochaine saison cyclonique à partir du 1er juin. spp/Radio Kiskeya




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami