Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Samedi 19 août 2017 07:37 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2008
Ahcène Mariche : un poète pas comme les autres

Mouloud Mammeri a écrit « au plus au loin que redire c’est créer. », et c’est le cas pour le poète Ahcène Mariche. La création fait le charme de n’importe quel Art.

Texte proposé par Ghalia Bedrani - Photo Ahcène Mariche

La création de Mariche c’est bien ses écrits (poèmes), qui ont fait de lui une étoile brillante dans des nuits d’hiver.

Ses écrits baignent dans une souffrance réelle et même dans des expériences personnelles et c’est ce qui fait que sa poésie soit touchante et surtout profonde, « ZIVKA » est le meilleur exemple pour illustrer ça.

C’est un tableau d’une expérience écrite en lettres et qui communique une souffrance profonde d’un amour impossible mais surtout sain.

« Sidi Valentin » est un poème qui montre que l’amour est humain, ce noble sentiment existe chez nous, et qu’un Algérien et plus particulièrement un kabyle a le droit d’aimer et de fêter le 14 février comme tous les autres peuples du monde.

Mariche est un poète pas comme les autres. Pourquoi ? Parce qu’il nous mène à chaque fois dans un voyage qui est plein de rêves. Parmi ces rêves il y a : l’amour dans tous ces états, la femme avec sa beauté et ses valeurs, la paix, la joie…

Tellement la vie sociale est trop compliquée, Mariche a abordé des thèmes qui sont purement sociaux : les problèmes de la vie en général (timsal n tudert ) la disparition de nos anciennes coutumes( ahesra a zikk nni), la corruption de la société moderne(timeti)…

Mariche passe d’un thème à un autre et à chaque fois il nous surprend avec ses innovations et son esprit de créativité. Si un jour la Fontaine a fait parler les animaux pour transmettre une morale, Mariche fait parler les objets. Se mettre à la place d’un couteau ou d’une aiguille, sachez que ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Mariche le poète est un psychologue aussi, ceci apparaît dans des poèmes tels que (a woman) ou bien La femme.

Le poète est influencé par Watson qui pense que l’être humain à sa naissance est comme une feuille blanche, et c’est la société qui le déprave. En plus, il a abordé plusieurs autres thèmes psychologiques comme : la jalousie (tismine), la négligence (astehzi) considérée comme une maladie, sois toi-même (ili kem kan d kem) et beaucoup d’autres sujets.

Les émotions de Mariche sont sincères, mais comment ne le seraient-elles pas ?

Dans ses confidences il a exprimé la souffrance d’un amour perdu après un mariage forcé, le dilemme humain (ger ihh d w ala), ainsi que la vie amère d’un homme qui se retrouve seul après la perte de sa bien aimée ( yecca yi berra).

Mariche voue une admiration considérable à l’égard des femmes algériennes.

Un hommage leur est rendu dans le poème « ladies in my country ». Le poète nous a ouvert son cœur, il se bat toujours pour tout ce qui est beau ainsi que les valeurs humaines.

Mais il y a quelque chose qui semble un peu particulière chez ce poète qui est lui-même particulier, ZIVKA, peut être sa bien aimée, sa princesse, oui n’importe qui. L’essentiel est qu’elle a une place privilégiée.

Pour la protéger, Mariche s’adresse à elle d’une manière codée et symbolique dans le poème « vingt sept et demi ».

En effet, ce poète qui est en même temps enseignant, a un message à transmettre à travers sa poésie comme le respect du père, la vérité (la vérité est bonne à dire), l’argent (adrim) qui n’est qu’un moyen et non une fin ; Jeune et magnanime (mezziyedh meqqer ccan-im) ; Je veux te voir heureuse ( bghigh a kem waligh tezhidh)…

Les thèmes scientifiques aussi ont leur part dans la poésie de Mariche.

Le poète n’a aucune difficulté pour former ses lignes à propos des sujets tels que : la santé (tazmert d tazibba) et l’environnement (tawennat)…

Le choix des thèmes et le style de la poésie de Mariche le rendent particulier. Au moment où le monde entier écrit et chante la mère (la maman), lui n’a jamais oublié le père. Au moment où la plupart des poètes s’intéressent seulement aux émotions et aux sentiments, lui, il a crié la pollution de l’entourage, l’invasion culturelle, la perte des valeurs…




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami