Mise à jour le 15 septembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 24 octobre 2014 22:31 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2007
Phase ensoleillée de l’amitié

Par Marie Flore Domond

À : Raymond, Salomon, Grâce, Francesca, Jean Robert, Thélémaque, Nathalie, Reine, Éric, Marj, Mireille, Georges, Xavier, Antonio, Idania : tous ces Êtres, briseurs de solitude

Que faut-il de temps pour écrire une ode parfaite à l’amitié ?

Apprendre le langage muet des alliés / de l’intimité assoupie

Parler de la face cachée des attentes confuses – de la détresse qu’il faut conduire au rendez-vous de l’oubli, du vent menaçant de l’abandon, des vraies couleurs de la tristesse, du poids de l’ennui ... de l’attachement suspendu aux désarrois.

Du rêve !
De précieuses images interrompues, des cris éparpillés, de l’ivresse en chute libre

De l’espoir affolé, de la solitude à genoux, des chagrins noyés dans le vide…

Du premier pas en faux départ
Des regrets accumulés et enfoncés dans l’abîme du souvenir

De toutes les cicatrices douloureuses transportées sur la civière du cœur // des jours sombres condamnés à l’éclipse de la souffrance.

Des pactes refusés aux pieds du bonheur et de l’allure coupable des belles promesses en fuite
– de l’étincelle du remords pris au dépourvu aux quatre coins du temps

Des aveux barricadés sur la place du sacrilège
De toutes ces peines inutiles à maudire…

Des besoins affectifs expirés prématurément.
Et puis, le règne outrancier du doute à contourner

Du saut précipité de l’hésitation

De l’arôme distinguée de la tendresse perdue au fil du temps, des maux incurables à effacer pour le triomphe de la paix intérieure

De l’assurance réciproque à trôner

De la crainte à liquider et de la peur à incendier enfin !

Mais surtout, la réconciliation à signaler jusqu’à la pointe du jour.

Marie Flore Domond
Juillet 2007, Saint-Léonard




BÔ KAY NOU
Liens Commerciaux


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami