Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 18 août 2017 18:34 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2007
L’ouragan Dean, après avoir frappé très fort la Martinique, Guadeloupe et Sainte Lucie, continue sa route dans les régions caraïbéennes et aux Etats Unis

L’ouragan Dean, en passe de devenir un système de catégorie 5, la plus élevée, évoluait samedi vers la Jamaïque, la péninsule mexicaine du Yucatan et les installations pétrolières du golfe du Mexique, après avoir fait cinq morts dans l’est des Antilles.
Des avis d’alerte étaient en vigueur dans plusieurs des zones les plus peuplées des Caraïbes, notamment certaines régions d’Haïti et sa capitale Port-au-Prince, la République dominicaine, Cuba et l’ensemble de la Jamaïque qui se trouve sur la trajectoire du puissant cyclone.

Aux Etats-Unis, le président George Bush a approuvé la proclamation d’une situation d’urgence au Texas pour le cas où cet Etat serait frappé par l’ouragan, a annoncé la Maison blanche. Cette initiative permettra au gouvernement fédéral de mobiliser par avance équipes, matériel et fournitures.

Dean s’est à nouveau renforcé samedi, avec des vents soutenus de 240 km/h, et progressait en tant qu’ouragan de catégorie 4. On s’attend à ce qu’il soit requalifié en catégorie 5 dans un délai de deux jours, avec des vents qui pourraient alors atteindre les 250 km/h.

En Jamaïque, le gouvernement a recommandé aux habitants de quitter les zones exposées, des autocars ont été réquisitionnés pour transporter des personnes évacuées tandis que la police et l’armée étaient placées en état d’alerte.

Les partis politiques de l’île, frappée il y a trois ans par l’ouragan Ivan, ont suspendu la campagne pour les législatives du 27 août. Des voitures attendaient aux stations-service et les rayons de magasins étaient pris d’assaut.

Des compagnies pétrolières ont évacué une partie de leurs employés des plates-formes du golfe du Mexique, d’où provient le tiers de la production de brut américaine.

D’après les dernières simulations par ordinateur, Dean atteindrait vers mardi le Yucatan, côté mer des Antilles, avant de surgir dans le golfe du Mexique, en risquant de perturber les opérations du complexe pétrolier mexicain de Cantarell - l’un des plus productifs du monde.
HAÏTI VULNÉRABLE

Selon une projection, Dean arriverait dans le sud du Texas vers jeudi.

On s’attend que l’oeil de l’ouragan passe au sud d’Haïti, mais ce pays est vulnérable en raison d’une déforestation qui entraîne de meurtrières coulées de boue en cas d’activité cyclonique.

A 18h00 GMT, le centre de Dean se situait à 815 km à l’est-sud-est de Kingston (Jamaïque) et avançait selon un axe ouest-nord-ouest à la vitesse de 27 km/h, a indiqué le Centre américain des ouragans (NHC).

Dean a balayé vendredi la Martinique, Ste-Lucie et la Dominique avec des vents de 160 km/h et des pluies torrentielles qui ont déclenché des glissements de terrain, arraché des toits et coupé des lignes électriques.

Dans les Antilles françaises, Dean a provoqué des dégâts sans précédent à la Martinique et à la Guadeloupe, notamment aux bananeraies et aux plantations de canne à sucre et il a également fait deux morts et six blessés en Martinique.

Sur l’île de la Dominique, deux personnes ont été tuées par un glissement de terrain qui a emporté leur maison. Une personne est morte à Sainte-Lucie.

Les autorités mexicaines ont commencé samedi à évacuer des habitants du littoral de la mer des Antilles à l’approche de l’ouragan Dean, tandis que des touristes vidaient les rayons de supermarché de la station balnéaire de Cancun.

Les ouragans de catégorie 5 étaient rares jusqu’en 2005, année lors de laquelle quatre d’entre eux se sont formés, dont Katrina qui a ravagé la Nouvelle-Orléans et Wilma, l’ouragan le plus puissant jamais observé, qui avait touché le Yucatan.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami