Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 20 octobre 2017 05:14 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2006
Une imposante collation des grades à l’Oratoire Saint-Joseph

Les étudiants de l’Université de Montréal et de l’École de Polytechnique de Montréal se sont convergés pour la remise de leur diplôme d’études supérieures

« Il importe de donner à la société au moins autant qu’on a reçu » (Albert Einstein)

Par Marie Flore Domond

Environ mille cinquante-neuf étudiants ont défilé dans l’immense enceinte de la basilique de l’Oratoire Saint-Joseph pour être récompensé de leur dur labeur : l’obtention bien méritée de leur diplôme de fin d’études supérieures.

Les organisateurs ont ouvert cette cérémonie grandiose à la quatorzième heure du samedi 17 juin 2006 en l’honneur des futurs décideurs du Pays. Le corps professoral en a profité pour vanter l’Excellence des dossiers académiques et la performance de la Promotion 2005- 2006 tout en leur rappelant que : « être diplômé n’est pas une fin mais un début. »

La plupart des parents et amis rencontraient pour la première fois, les enseignants qui ont assuré, pour leur part, la formation académique de leur progéniture. C’est sous une pluie d’applaudissement chaleureux que plusieurs professeurs, à leur tour, ont reçu les Prix d’excellence en enseignement.

Les spectateurs présents, de toute acabit, ont désormais des modèles à suivre au-delà des 28.000 diplômés de la clientèle Polytechnicienne, section de l’ingénierie sans compter les autres disciplines qu’offrent l’Établissement de l’Université de Montréal, deux Institutions affilées qui favorisent des échanges transdisciplinaires.

Orgue : patrimoine religieux

Photo : D. Stiebeling

Il est rassurant de savoir que l’insigne de la Polytechnique représente la plus grande école de Génie au Pays qui génère une effervescence extraordinaire dans la formation des ingénieurs de gros calibres. Un des maîtres de cérémonie soutient que la recherche est au premier rang dans l’intensité polyvalente.

On se souviendra que le jeune compatriote, Joseph Pascal Pierre a fait l’honneur de la Patrie Canadienne et Québécoise ainsi que sa communauté en se hissant au palmarès du 1ier cycle en Génie électrique. Il fait donc partie d’une institution et de ses traditions académiques établies depuis 1873.

La communauté haïtienne est fière de pouvoir compter sur un de ses membres et de tous les condisciples de sa promotion qui appartiennent aux deux des plus anciennes et les plus prestigieuses Universités Canadiennes. Ceux-là qui sont non seulement à l’avant-garde de leur domaine mais encore, ils aspirent au développement du Génie Canadien au niveau international.

A ciel ouvert

Le monument architectural de l’Oratoire Saint-Joseph de Mont-Royal

3800 chemin Queen Mary, Montréal (Québec) H3V 1H6

Nos nous partageons le lien de leur succès avec enthousiasme. Nous unissons nos voix pour saluer très bas et clamer un grand bravo à ces Leaders de 3ième, 2ième et 1ier cycles dans leur domaine respectif en génie électrique, génie mécanique, génie minéral, génie physique, génie mathématique, génie aérospatial, génie civil, génie industriel, génie biomédical, génie géologique. Puissent leurs connaissances et leur qualité de gestionnaire apporter la richesse et la redistribution des biens collectifs à la Nation Canadienne.

Feuille de route académique de Joseph Pascal Pierre

Joseph-Pascal Pierre, né le 5 septembre 1980 à l’hôpital Saint-Michel situé à Montréal, a fait ses études primaires de 1986-1992 à l’école Ogilvie dans le quartier de Saint-Michel. Comme sa sœur Kareen, il a été envoyé à l’Académie De Roberval pour ses études secondaires. Celles-ci une fois terminées en 1997, Joseph-Pascal s’inscrit au CÉGEP Ahunsic en Sciences de la Nature pour avoir les préalables universitaires. Entré à l’École Polytechnique de Montréal en Génie Informatique, un programme de cinq ans, il a dû changer d’option après deux ans. Voilà pourquoi il est plutôt, aujourd’hui, le récipiendaire d’un diplôme de Génie Électrique.

Il a donc passé six années aux études à la Polytechnique, dont un an de stage et une session à l’université de Strasbourg en France.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami