Mise à jour le 12 juillet
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 18 août 2017 03:21 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2006
Plus qu’un éclat de jeunesse

Plus qu’un éclat de jeunesse ... le chanteur Chavanne Clerveaux confirme son talent

Par Marie Flore Domond

Q. Monsieur Chavanne voulez-vous partager un peu de votre expérience chrétienne avec les lecteurs étant donné que votre père est pasteur de l’Église Pentecôtiste.

J’ai été élevé dans un foyer chrétien, mon père est pasteur pentecôtiste effectivement. Mais, je ne partage pas nécessairement tous les aspects du protestantisme. C’est à l’église que j’ai débuté ma carrière artistique. Je dirigeais également des chorales d’enfants dans les églises où mon père dirigeait dès mon jeune âge. Je suis protestant, sauf que j’ai une version plus ouverte du monde. Le dernier album évangélique que j’ai lancé à Orlando Florida, l’année passée témoigne mon succès dans le milieu évangélique haïtien.

Q. Qu’avez-vous retenu de l’enseignement religieux que vous a prodigué vos parents ?

R. L’amour, l’espérance et la charité ! On peut posséder le monde, mais sans l’amour, on est qu’un tambour qui résonne.

Q. Comment définissez-vous personnellement la religion dans le contexte actuel ?

R. Pour moi, la religion, est une démarche visant à atteindre Dieu ! Chacun peut imaginer Dieu à sa façon, sauf que l’homme a besoin d’un réconfort spirituel par rapport à tout ce qui se passe sur la terre. Il se réfère à une religion quelconque. L’évangile est un héritage. Sauf que j’essaie de ne pas m’abandonner dans la pratique aveugle. Je suis protestant, mais je ne négocie pas ni la culture, ni mon pays.

Q. On sait que la majorité des chanteurs vedettes d’origine Haïtienne ont fait leur début dans des chorales à caractère religieux. Emeline Michel à titre d’exemple. C’est donc un bon tremplin. Est-ce en raison de la visibilité qui est offerte par la communauté évangélique ou d’autres facteurs qui échappent aux simples observateurs ?

R. Le fait est que la grande majorité des noirs sont protestants, ou l’étaient avant de choisir un autre chemin ! Donc, c’est un passage obligé pour un nombre d’entre eux. Et c’est à mesure que les enfants grandissent qu’ils se détachent de la pratique religieuse inculquée. Moi principalement, je n’ai pas échappé à cette situation. A présent. Je me considère comme un chanteur culturel et protestant qui lutte pour le rassemblement de la nouvelle génération. Je suis un chanteur culturel. Je trouve cela dommage que certains parents haïtiens s’opposent à ce que leurs enfants fréquentent les gens qui ne sont pas protestants comme eux. D’écouter la musique qui n’est pas évangélique. Alors que ces mêmes enfants écoutent 50 cent qui leur invite à consommer des substances illégales, à faire du sexe et autres choses qui dépassent leur âge !

Q. Le ministère des Cultes en général confronte un problème majeur à l’heure actuelle vis-à-vis des jeunes qui ne suivent pas nécessairement la même voix chrétienne que leurs aînés. Pouvez-vous nous énumérer quelques facteurs déclencheurs de cette désharmonisations entre les générations ?.

R. J’en ai énuméré certains en haut. Les églises sont trop traditionnelles. Regarde, pour ceux qui disent que l’évangile ne change pas. Quand Jésus-Christ était venu sur terre, il a changé une bonne partie de l’évangile. Il voulait l’adapter avec son temps. Avant on lapidait des femmes adultères, etc. Aujourd’hui c’est différent. Alors que la bible nous dit, de ne pas juger si l’on ne veut pas être jugé ! Dès fois, certains pasteurs ne veulent pas me laisser passer mon message dans leurs églises. Ils ont peur. Mon principal message est le suivant : il faut avoir plus de tolérance envers ceux qui ont une religion distincte à la votre. Il y a un qu’un être Suprême, Dieu. Et des dieux ! Pour un Africain, son Dieu peut être noir, blanc pour les blancs, jaunes pour les asiatiques etc.

Q. Le gospel est un genre très répandu de toutes les sphères religieuses. Votre nouvel album propose quel type de musique à la communauté chrétienne ?

R, J’ai un groupe qui s’appelle OZANA. C’est un groupe évangélique à caractère engagé. Dans notre premier album, nous dénonçons certaines choses. Nous demandons à notre génération de comprendre qu’il n’existe pas une religion sans faille ! Cependant, la religion est le fondement de notre croyance.

Q. Faites-vous une différence bien distincte entre être un homme de Foi et un croyant ?

R. Un croyant est quelqu’un qui croit en quelque chose. Un homme de foi c’est aussi un croyant qui a la conviction de la Parole Divine ! Un croyant ne pratique pas la religion nécessairement ! Un exemple d’homme de foi, c’est Job ! Je pense que je suis les deux !




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami