Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Dimanche 22 octobre 2017 21:27 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2006
Gladys Démosthène -2 : une femme de flair à qui la reconnaissance revient de droit

2ième volet d’une série de reportages sur sa vie culturelle et communautaire

Portrait de la jeune comédienne en 1975

Parmi les petits bonheurs qui comblent aujourd’hui la vie de la comédienne Gladys Démosthène, dans toute sa polyvalence, c’est le devenir de ses anciennes élèves formées au conservatoire d’Art dramatique désigné SHALUM. Les archives témoignent qu’elle n’a eu guère la vocation tardive, mais encore, l’esprit communautaire manifestait en elle très jeune. Une journaliste présente lors de la conférence de presse annonçant le début de la troupe, a immortalisé une des déclarations de l’instigatrice du projet : « Ce sont là, dira Gladys Démosthène, des objectifs à long terme, et nous voulons les réaliser. Shalum c’est un peu de vous, un peu de moi, c’est nous tous. C’est en unissant nos forces que nous parviendrons à cette fin qui n’est pas une fin en soi, mais une base nous permettant de mettre toutes nos connaissances en pratique ». ( Mérès Weche - Haïti-Demain).

Comme une mère souhaite toujours voir ses progénitures en pleine forme, joyeux, émancipés, la comédienne revit en mémoire les beaux instants passés en compagnie de ses protégés. Les yeux pétillants de joie, elle a pris un plaisir d’identifier sa nièce sur la photo qui suit. « Florence Éva Goyette, ma nièce n’avait que huit ans lorsqu’elle s’est intégrée dans la troupe. Aujourd’hui, elle pratique la médecine générale tout en exerçant en parallèle la danse professionnelle. Je suis très fière d’elle. Sans contrarier l’élan de nostalgie qui semblait l’envahir durant la rétrospective, j’ai manifesté le désir de m’informer sur les deux autres partenaires de danse de sa nièce située au centre. Elle a poursuivi : la première jeune fille positionnée à l’extrême droite de la photo se nomme Jenny Zéphyr. Elle danse, chante et imite assez bien. Elle est très talentueuse. Quant à Valérie Godmand, j’avoue que c’est une imposante jeune fille. Elle possède un talent manifeste pour la danse. Elle est fonctionnaire. Elle travaille au Ministère du Revenu au niveau provincial tout comme moi.

Jeune troupe de danse du conservatoire SHALUM

De gauche à droite : Valérie Godmand, Florence Éva Goyette et Jenny Zéphyr

Je dois vous signaler que LES ENFANTS DE SHALUM est une composante de la grande famille de la troupe SHALUM, et elle est mixte. Stéphanie Casimir et Shoobyr Paraison sont deux membres de la troupe qui ont fait preuve de leur potentialité parmi tant d’autres. Ils avaient respectivement 17 et 14 ans quand ils se sont joints à notre rang. On retrouve Stéphanie Casimir aux côté Fabienne Colas dans AMOUR, MENSONGES ET CONSÉQUENCES, le plus récent film de Jean Alix Holmand. Madame Démosthène incarne dans le même film la mère de la comédienne Fabienne Colas où on entend sa voix au téléphone en Haïti.

Au niveau des adultes, je peux citer Barbara Guillaume de son vrai nom Rébecca, faisait partie de Shalum dès son arrivée à Montréal ; à une époque où le monde de la politique haïtienne empruntait d’autres noms pour évoluer.

D’autres implications

Gladys Démosthène a pris son envol au micro en 1994, à Radio Centre-ville. Fidèle à son poste, elle réalise surtout des entrevues et couvre des émissions spéciales jusqu’à ce jour. Elle a animé : Provence Lacaille, Espace Communautaire. Elle a déjà été responsable de la programmation, puis responsable de l’équipe Haïtienne (Agente de liaison).

En 1996, elle a été accueilli pendant une saison (Automne-Hiver) à Radio Ville-Marie, 91. Automne-Hiver 96 L’émission SOUS LA TONNELLE était conçue de 75% d’entrevue et 25% de musique, et située dans la grille horaire des mardis de 9 : 30 à 10 AM.

Gladys Démosthène : une doyenne de la radio communautaire haïtienne




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami