Mise à jour le 15 septembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Jeudi 23 octobre 2014 02:34 (Paris)

Les Etats-Unis rapatrient quinze clandestins haïtiens

Arrestation également d’un jamaïcain et d’un autre individu qui pourrait être l’organisateur de ce trafic d’immigrants

Les garde-côtes américains ont rapatrié mardi quinze boat people haïtiens près d‘une semaine après avoir procédé à leur arrestation à bord d’une embarcation dans l’Océan Atlantique, à l’est des côtes de la Floride, alors que les voyageurs cherchaient à entrer illégalement aux Etats-Unis.

Ces compatriotes avaient été interceptés jeudi dernier, à bord d’un bateau qui était confronté à des problèmes mécaniques, à environ 20 km du Cap Canaveral, rapporte l’AFP citant les autorités américaines.

Deux autres clandestins, un ressortissant jamaïcain et un autre individu non identifié, ont été également appréhendés. Les garde-côtes américains soupçonnent la deuxième personne d’être à l’origine de ce trafic d’immigrants.

"Les garde-côtes continuent à appliquer vigoureusement la politique des Etats-Unis en ce qui concerne l’immigration illégale. Les tentatives de trafic d’immigrants sans papiers par la mer non seulement sont illégales, mais aussi très dangereuses", a indiqué le capitaine Steven Banks, un responsable des garde-côtes de Floride.

Après le séisme ayant dévasté Haïti en janvier dernier avec un bilan d’environ 300.000 morts, 300.000 blessés et 1,5 million de sinistrés, l’administration Obama avait accepté d’accorder le statut de protection temporaire (TPS) aux sans-papiers haïtiens se trouvant déjà aux Etats-Unis. En revanche, les personnes arrivées après la catastrophe seront systématiquement refoulées vers Port-au-Prince.

Tous les ans, plusieurs centaines de boat people haïtiens fuyant une situation économique désastreuse tentent d’atteindre illégalement les côtes américaines sur des embarcations de fortune surchargées.




BÔ KAY NOU
Liens Commerciaux


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami