Mise à jour le 12 octobre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Vendredi 20 octobre 2017 19:55 (Paris)

Haïti-Justice / Affaire Clifford Brandt : Le FBI désormais de la partie

L’organe d’enquête du gouvernement américain, plus connu sous le nom de bureau fédéral d’investigation (Federal bureau of investigation / FBI) participe, désormais, à l’enquête relative au dossier du réseau de kidnappeurs, dont l’homme d’affaires Clifford Brandt, arrêté le lundi 22 octobre 2012, serait le chef, fait savoir le directeur de la police nationale d’Haïti (Pnh), Godson Orélus

« Aucune instance (internationale) n’a contribué aux opérations qui ont conduit à l’arrestation de Clifford Brandt et de certains de ses acolytes », explique Orélus.

Des enquêteurs américains du FBI sont déjà en Haïti pour prendre part aux investigations, en vue de l’arrestation de tous les autres kidnappeurs du même réseau, en cavale pour l’instant.

C’est « maintenant que nous faisons appel à d’autres instances, parce que le dossier a désormais une portée internationale », continue le principal responsable de la Pnh, qui n’a pas donné de détails sur l’aspect “international” de l’affaire Clifford Brandt.

Le secrétaire d’État à la sécurité publique, Réginald Delva, annonce, de son côté, le retour dans le pays, d’anciennes victimes de ce réseau, qui seraient même prêtes à témoigner.

Les actions, visant le démantèlement de ce corps de kidnappeurs, ne sont qu’un « début de ce qui va être mené », tente d’assurer Delva, reconnaissant qu’« il y a d’autres gangs qui opèrent » dans le pays.

Le conseil supérieur de la police nationale (Cspn) encourage la population à contribuer, avec la Pnh, au démantèlement des réseaux de malfrats, dans des déclarations faites à la presse le mardi 30 octobre 2012.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami