Mise à jour le 21 novembre
Devenez correspondant(e) de Caraïbe Express c'est partager et faire progresser "Le Lien Entre Les Peuples". Passionnés d'écriture, journalistes professionnels et amateurs, rejoignez notre équipe par mail: redaction@caraibeexpress.com, par téléphone: (509) 38406384 "Caraïbe Express" The Link Between The Peoples le site d'informations culturelles et sportives de la Caraïbes par excellence.
Lundi 18 décembre 2017 08:03 (Paris)

Accueil  »  Archives  »  Année 2010
Obama veut 2,8 milliards de dollars pour Haïti

Le Président américain appelle le Congres a approuver un fonds d’urgence qui doit permettre a son administration de contribuer a la gestion de la situation humanitaire actuelle et a la reconstruction du pays

Le Président américain Barack Obama a sollicité mercredi du Congrès un fonds d’urgence de 2,8 milliards de dollars destiné à répondre aux besoins actuels d’Haïti et à la reconstruction du pays sévèrement touché par le séisme du 12 janvier, rapporte jeudi la presse américaine.

"Le total des propositions pour l’année fiscale 2010 dans mon budget 2011 augmenterait pour atteindre 2.800 millions de dollars comme résultat de ces amendements", écrit le chef de la Maison Blanche dans une lettre envoyée à la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Une copie de la lettre a été rendue publique par la Maison Blanche.

Le président de la commission des affaires étrangères du Sénat, John Kerry, candidat malheureux du parti démocrate aux présidentielles de 2004, a annonce que la Chambre haute était, de son cote, sur le point de présenter une nouvelle législation capable de satisfaire la demande d’Obama concernant Haïti.

La présidence américaine réclame du Congres une révision a la hausse des allocations initialement prévues pour notre pays dans le budget des ministères de l’agriculture, de la sante, des services sociaux, de la sécurité nationale, du trésor, du Pentagone, du Département d’Etat et de l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

L’administration Obama a accorde une place privilégiée a Haïti dans son programme de politique étrangère et d’aide internationale depuis le séisme qui a fait officiellement 230.000 morts, 300.000 blesses et 1,2 millions de sans-abri.

Les États-Unis prendront la tête d’une conférence internationale des donateurs prévue le 31 mars au siège de l’ONU a New York.




BÔ KAY NOU


Les fils info de Caraïbe Express
  • La UNE
  • Culture
  • Vos Sorties

   » Faites connaître ce site à un ami